«Islamophobie»: comment une brouille entre profs a fait imploser l’IEP de Grenoble - News Summed Up

«Islamophobie»: comment une brouille entre profs a fait imploser l’IEP de Grenoble


Réservé aux abonnésRÉCIT - Selon un rapport dévoilé par le Figaro, l’école a laissé pourrir la situation, suscitant une polémique nationale. L’affaire de Sciences Po Grenoble - des affiches accusant nommément deux professeurs de l’établissement d’islamophobie et de fascisme avaient été placardées par des étudiants sur le mur d’entrée de l’établissement en mars - a connu un retentissement politique national. L’inspection de l’Éducation nationale vient d’écrire un rapport d’enquête de 60 pages au vitriol sur cet «événement inadmissible». À lire aussi :Deux professeurs de Sciences Po Grenoble accusés d’islamophobie sur les murs de l’IEPIl révèle comment une controverse entre deux enseignants sur un sujet d’actualité sensible, l’islamophobie, a dégénéré en une crise ouverte affectant l’ensemble de l’Institut d’études politiques (IEP). Le rapport évoque également un climat délétère minant cet établissement bien avant cette controverse.


Source: Le Figaro May 07, 2021 18:06 UTC



Loading...
Loading...
  

Loading...