L'extravagante déconfiture de William Saurin


ENQUÊTE - En 25 ans, Monique Piffaut, décédée fin novembre, a bâti un empire de l'agroalimentaire en rachetant William Saurin, Madrange et Paul Prédault. Derrière ce succès se cachent en fait dix ans de fraudes comptables, échafaudées par une femme solitaire que ses proches décrivent comme une «affabulatrice». Six semaines après le décès de Monique Piffaut, et alors que les banquiers d'affaires défilent cette semaine à Bercy pour s'adjuger le droit de revendre le holding regroupant William Saurin, Garbit, Madrange et Paul Prédault, ses secrets commencent tout juste à être dévoilés. Peu à peu, les langues se délient sur la vie rocambolesque et très romancée de la patronne de la Financière Turenne Lafayette. Retrouvez l'intégralité de ce récit dans Le Figaro à paraître jeudi 12 janvier, et dès à présent sur le Web, les mobiles et les tablettes pour les abonnés Figaro Premium» Monique Piffaut, une vie de mensonges


Source:   Le Figaro
January 11, 2017 19:22 UTC






Loading...


Trending Today






Loading...