La Cour pénale internationale confirme les réparations dues par un ex-chef de milice - News Summed Up

La Cour pénale internationale confirme les réparations dues par un ex-chef de milice


Comment évaluer les préjudices subis par les victimes de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité ? Et, à défaut de pouvoir les effacer, comment les réparer ? C’était en 2003 et, à l’époque, deux cents habitants avaient été tués par balle ou à la machette. Parmi eux, la Suède est le plus généreux, viennent ensuite le Royaume-Uni, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Finlande, la Norvège, la France, l’Irlande, l’Australie et le Japon. Deux autres décisions de réparations ont été prises par la CPI depuis l’affaire Katanga.


Source: La Croix March 08, 2018 17:15 UTC



Loading...

Loading...