Guillaume Béguin rêve à l’humain devenu robot - News Summed Up

Guillaume Béguin rêve à l’humain devenu robot


Antispéciste avant l’heure, le Chaux-de-Fonnier Guillaume Béguin observe l’homme dans son animalité. Peu après, son «Théâtre sauvage» (2015) retournait à l’avènement du rituel collectif, antérieur à celui de la civilisation même. Avec «Titre à jamais provisoire», le metteur en scène poursuit sa réflexion en se projetant cette fois dans l’avenir. Accompagné d’un subtil grésil électronique, le spectacle ne s’éprouve pas comme provisoire, contrairement à son titre. On peut bien lui trouver des longueurs ou des inconséquences, l’essentiel étant qu’on parvienne à y rêver.


Source: Tribune de Genève October 15, 2018 18:22 UTC



Loading...

Loading...