Au Bazar de Téhéran, entre désarroi et désir de revanche - News Summed Up

Au Bazar de Téhéran, entre désarroi et désir de revanche


TéhéranÀ Téhéran, les images d'Iraniens juchés sur la fenêtre de leur voiture, brandissant un dollar dans leur main, avaient fait le tour du monde, le 14 juillet 2015. Ils célébraient, ce soir-là, la sortie de leur pays d'une décennie d'isolement et de sanctions. Car les dollars, tout comme les euros, ne se trouvent plus dans l'avenue Ferdowsi réputée pour ses agences de change. Une conséquence directe des menaces de Donald Trump, qui ont fait s'envoler le prix du billet vert. Les autorités iraniennes ont donc interdit à ces agences de vendre ou d'acheter les monnaies américaine et européenne, et ont imposé un quota: Pas plus de 1.000 dollars pour ...


Source: Le Figaro May 16, 2018 16:53 UTC


Loading...
Loading...