« Les défis que nous avons nommés restent à relever »

« Le résultat n’est pas celui que nous espérions. En toute hypothèse, ce ne sera pas celui annoncé qui a été le bon. Le ministère de l’Intérieur a réservé sa déclaration jusqu’à ce soir minuit. Bien sûr, d’ici là, médiacrates et oligarques jubilent. Pour eux, rien n’est plus beau qu’un second tour entre deux candidats qui approuvent...

April 23, 2017 21:56 UTC

FRANCE 2017-Les investisseurs rassurés par la qualification de Macron

"La réaction des marchés va être assez positive, l'euro devrait plutôt bien se tenir et l'écart de rendement entre la France et l'Allemagne devrait se réduire. La progression de la devise européenne contre le yen, traditionnelle valeur refuge en cas de tensions sur les marchés, a été encore plus marquée. "Nous pouvons maintenant considérer que le risque de Frexit (de sortie de la France de la zone euro) n'est plus dans les cartes", a dit Owens Thomsen, responsable de la recherche économique chez Indosuez Wealth Management. "Les élections au Royaume-Uni, les pourparlers sur la dette grecque, les élections en Allemagne et la possibilité de la tenue d’élections en Italie dans un avenir proche sont plus que suffisants pour maintenir les marchés en alerte", rappelle-t-il. Dans un environnement susceptible de rester volatil, les stratégies de protection à la baisse sont essentielles."

April 23, 2017 21:56 UTC

Hollande et Valls, spectateurs malgré eux du premier tour de la présidentielle

Le président a félicité Emmanuel Macron pour sa qualification au second tour quand l'ancien premier ministre s'emploie déjà à bâtir une large majorité présidentielle. Retour à la case départ. Sa terre d'élection, où il a voté dimanche matin, à 10 heures, salle Marie-Laurent. «Il faut vivre sans nostalgie, il faut vivre toujours avec de l'espoir et de la volonté», a-t-il glissé ensuite, au cours d'une tournée des bureaux de vote voisins. Dès 20h15, il a appelé Emmanuel Macron pour le féliciter.

April 23, 2017 21:56 UTC

Sens commun ne veut pas choisir entre Macron et Le Pen

«Comment choisir entre le chaos porté par Marine Le Pen et le pourrissement politique d'Emmanuel Macron?» a estimé le président de Sens commun, Christophe Billan, dans un entretien à l'hebdomadaire Famille chrétienne sur internet. «Je n'appelerai pas à voter Macron . Le PCD ne le fera pas non plus.» «J'ai combattu les projets d'Emmanuel Macron à l'Assemblée nationale pendant des heures. Je n'appelerai pas à voter pour lui», a-t-il insisté. Précisant que «Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont (tous deux) des scenarios catastrophes» pour la France.

April 23, 2017 21:44 UTC

Présidentielle : ça plane chez Macron

Ils ont l'air de ne pas en revenir eux-mêmes. Le son a été monté à fond, façon boîte de nuit. >> Le direct de la soirée électorale>> La carte des résultats, ville par villeEmmanuel Macron arrive enfin, avec son épouse Brigitte. "Je n'ai pas hésité à venir chez Macron"A la tribune, le candidat d'En Marche fait applaudir ses concurrents malheureux, et le public, sagement, suit. "J'étais dans l'équipe de campagne Hollande, là je vais devoir affronter Camba aux législatives, ça fait quelque chose", glisse Mounir Mahjoubi, l'un des rares candidats déjà investis par Macron, en charge de son pôle numérique.

April 23, 2017 21:33 UTC



Michel Onfray : «Cette étrange perversion qui consiste à nourrir le monstre Le Pen qu'on prétend combattre»

Il considère que le parti de Marine Le Pen est moins combattu qu'utilisé comme épouvantail pour que rien ne change. - En 2002, après l'accession de Jean-Marie Le Pen au second tour de l'élection présidentielle vous avez fondé l'université populaire. 15 ans plus tard, Marine Le Pen est au second tour. Qu'est-ce qui explique cette étrange perversion qui consiste à nourrir le monstre qu'on prétend combattre? Une raison bien simple: ceux qui tapent sur elle mais épargnent ce qui la rend possible font très exactement ...

April 23, 2017 21:29 UTC

Au QG de Fillon, les militants ne décolèrent pas contre les médias

REPORTAGE - Déçus de l'élimination dès le premier tour, les supporters du candidat de la droite accusent les journalistes de s'être focalisés sur les affaires pendant la campagne. Au QG de François Fillon, porte de Versailles, les visages étaient déjà fermés juste avant 20 heures, contrastant avec les drapeaux qui s'agitaient sur les écrans retransmettant les images du rassemblement d'Emmanuel Macron, à deux pas de là. À l'heure du verdict, des «oooh !» de déception fusent quand les visages du candidat d'En marche ! Et lorsque France 2 donne Fillon et Mélenchon à égalité, c'est la consternation. » Retrouvez les résultats du premier tour de l'élection présidentielle commune par communeIl est 20h40 lorsque Penelope ...

April 23, 2017 21:22 UTC

A gauche, entre "vote franc" pour Macron et soutien plus nuancé

Après la débâcle de Benoît Hamon à l'élection présidentielle, la majorité des cadres PS appellent à voter Macron. "Un choix clair : toute la gauche, tous les républicains doivent se mobiliser pour voter Emmanuel Macron, pour la France, la République, l'Europe". Des appels parfois nuancésAinsi, beaucoup de cadres PS appellent à voter pour Macron même si certains usent de rhétorique comme pour nuancer leur soutien à l'ancien ministre de l'économie. Il ne s'agirait pas selon ceux-là d'appeler à voter Macron, mais plutôt de bloquer le Front national. À lire aussi Revivez la journée du vote du 1er tour de la présidentielleA gauche de la gauche, la nuance est encore plus grande, alors que Jean-Luc Mélenchon n'a pas appelé officiellement à voter pour Emmanuel Macron.

April 23, 2017 21:22 UTC

La droite se lance dans le combat des législatives

Notamment parce qu'elle juge que François Fillon est seul responsable de la défaite mais que les idées de la droite sont majoritaires dans le pays. François Fillon lui-même a estimé dans son allocution qu'à «l'occasion des élections législatives, (ses électeurs) auront la possibilité de faire entendre la voix de la droite et du centre». Sur TF1, François Baroin a annoncé vouloir «retravailler un peu le projet (de la droite) avec nos partenaires de l'UDI». «Cette élection est à quatre tours»Pour Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la droite «paie cher les affaires». Je reste convaincu que les idées de la droite sont majoritaires dans le pays.

April 23, 2017 21:16 UTC

Berlin et Bruxelles soulagés par la performance d’Emmanuel Macron

« C’est bien que @EmmanuelMacron a eu du succès avec sa position pour une UE forte + une économie sociale de marché. Échaudée à la fois par le Brexit en Grande Bretagne et par la victoire de Donald Trump aux États-Unis, Angela Merkel se disait ouvertement inquiète à l’idée que Marine Le Pen arrive en tête après le premier tour et crée ensuite un élan pour l’emporter. »On se souvient qu’Angela Merkel avait reçu le leader d’En Marche à Berlin à la mi-mars, de façon « informelle et confidentielle », durant une heure. Ils relevaient aussi sa volonté d’entreprendre des réformes pour la France, séduisantes aux yeux de Berlin. Autant d’éléments de convergences clairs entre le gouvernement allemand et le candidat désormais grand favori pour l’élection présidentielle en France.

April 23, 2017 21:11 UTC

FRANCE 2017-Réactions d'économistes et de gérants après le premier tour

PARIS, 23 avril (Reuters) - Réactions d'économistes et de gérants après la qualification dimanche soir d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen pour le second tour de l'élection présidentielle française. "Il était attendu que Macron se qualifie pour le second tour et donc je ne suis pas certain qu'il y aura de nouveaux mouvements sur l'euro demain. Le risque politique français n'est pas complètement dissipé et les résultats des législatives seront déterminants. "Nous devrions constater un resserrement significatif des écarts de rendement sur les dettes souveraines européennes et cela sera aussi positif pour l'euro et les actions." Certaines primes de risque modérées sur le marché obligataire disparaîtront aussi, et ceci bénéficiera probablement le plus aux actifs de moindre qualité.

April 23, 2017 21:11 UTC

Laminé après cinq ans de pouvoir, le PS plonge dans une crise fracassante

VIDÉO - Affaibli par le score historiquement faible de Benoît Hamon à la présidentielle, le parti est menacé d'explosion. Une défaite dont on n'a pas fini de mesurer l'onde de choc. Voilà le PS, pilier de la vie politique française de ces quatre dernières décennies, sur le point d'exploser après l'échec cuisant de son candidat, Benoît Hamon. Ce lundi matin, le Parti socialiste a convoqué son bureau national pour en analyser les causes et tenter de sauver la «vieille maison». Premier secrétaire du parti, Jean-Christophe Cambadélis prévoyait de donner ...

April 23, 2017 21:00 UTC

Présidentielle : le choc de deux France

EDITORIAL - Le plus dur commence pour Emmanuel Macron, arrivé en tête au premier tour, qui devra trouver les moyens de réformer le pays en profondeur. Comme en 2002, le Front national sera présent au second tour de l'élection présidentielle. Cela illustre la profondeur de la crise politique et sociale qui traverse le pays. Deux lignes vont s'opposer frontalementPour autant, le débat qui s'annonce dans les deux semaines qui viennent sera décisif pour le prochain quinquennat et l'avenir de la France. Et d'ici là, le Parti socialiste et Les Républicains devront faire un douloureux exercice d'introspection sur les raisons de leur échec historique.

April 23, 2017 21:00 UTC

Présidentielle : au QG de Fillon, le vote Macron fait débat

REPORTAGE - Désabusés les militants hésitent à voter pour Emmanuel Macron, malgré le mot d'ordre de leur candidat défait, François Fillon. Pas d'apéro vin rouge et saucisson ici au QG de François Fillon . Et le candidat de la droite, éliminé dès le premier tour, vient d'annoncer qu'il voterait pour Emmanuel Macron au second tour. »"Jamais je ne donnerai ma voix à Macron"« Pour la première fois, je voterai blanc. « Sur le terrorisme, il a dit au lendemain des Champs-Elysées qu'on ne faisait pas une proposition en une nuit.

April 23, 2017 20:48 UTC

Le Parti communiste appelle à battre Le Pen

Dans une déclaration, le Parti communiste a dénoncé a l’issue du premier tour « une situation extrêmement grave pour notre pays. » Le PCF considère cependant, que « Marine Le Pen veut un monde dangereux où toutes les aventures guerrières deviendraient possibles, où toutes les rivalités nationalistes seraient encouragées. » Les communistes, « conscients des immenses batailles qui sont à venir et des responsabilités qui incombent à notre parti, nous appelons le 7 mai, lors du second tour de l'élection présidentielle, à barrer la route de la Présidence de la République à Marine Le Pen, à son clan et à la menace que constitue le Front national pour la démocratie, la République et la paix, en utilisant le seul bulletin de vote qui lui sera malheureusement opposé pour le faire. » Cette campagne bien qu’échouant à atteindre le second tour visé, « lève un espoir nouveau pour l'avenir, pour réinventer la gauche nouvelle qu’attend notre pays, pour déverrouiller le système politique et la démocratie. Des députés porteurs de résistance et d'espoir face aux appétits de la finance et contre la haine et les divisions.

April 23, 2017 20:44 UTC




Trending Today






Loading...